JBMO 2018

Cette année encore, la France est invitée à l’Olympiade Balkanique Junior de Mathématiques (JBMO), qui se déroule sur l’île de Rhodes (Grèce) du 19 au 24 juin. L’équipe de France est composée de Stefan Barbu, Elias Caeiro, Justin Cahuzac, Aurélien Fourré, Vladimir Ivanov et Roméo Nazaret. Elle est accompagnée par Eva Philippe et Vincent Bouis.

Lien du site officiel de la compétition : http://www.hms.gr/22jbmo2018/

 Mardi 19 juin

Départ prévu à 17h30 mais Roméo et Vladimir arrivent dès 13h à la gare TGV de Charles-de-Gaulle. Le reste de l’équipe nous rejoint vers 15h. Attendre à l’aéroport ? Pas de problème, tant qu’il reste des inégalités à maîtriser et des exercices pour s’entraîner.

Pas de répit pendant les dernières révisions
Non, ce n’est pas une équipe de supporters pour la Coupe du monde

Notre avion a du retard (apparemment il y avait une tempête en Grèce), mais tout le monde arrive à bon port, les valises aussi. On arrive de nuit (23h là-bas), un chauffeur nous emmène dans son mini-bus jusqu’à l’hôtel Continental. Il est trop tard pour être accueillis par des organisateurs mais le réceptionniste finit par retrouver les sacs de bienvenue à Rhodes et j’ai la confirmation que je serai acheminée demain vers l’hôtel des autres team leaders.

Rendez-vous demain à 8h pour tout le monde.

Mercredi 20 juin

Côté team leader

Finalement on m’attend à 7h30 ce matin, je n’ai même pas l’occasion de croiser une dernière fois l’équipe avant le petit-déjeuner… Je laisse le soin à Vincent de raconter comment ça se passe quand il en aura le temps.

Quant à moi j’en ai pour 50 minutes de voiture avant de rejoindre Lardos Bay et les autres team leaders. Je découvre les problèmes de la shortlist et on attaque avec le choix de la sélection… mystère, rien ne sera dévoilé avant demain (géométrie, arithmétique, combinatoire et algèbre seront bien sûr au rendez-vous). Une fois l’énoncé final en anglais voté, chacun le traduit dans la (ou les) langue(s) utilisée(s) par son équipe. L’après-midi on établit les schémas de notation, avant de se diriger vers la cérémonie d’ouverture (à 1h de trajet en car).

Cérémonie d’ouverture : petit film sur Rhodes, candidate pour être capitale européenne de la culture en 2021, discours des divers présidents de sociétés mathématiques, passage de chacune des 18 équipes, ce qui permet de réviser les drapeaux. Les participants avaient été invités à se présenter en quelques mots, pour une raison mystérieuse la plupart ont choisi de donner leur nom et leur numéro de participant. Je ne sais pas s’il y a eu deux fois la même permutation à 6 chiffres.

 

Côté participants et deputy leader

Du côté des élèves, une visite de la ville est organisée. La journée commence fort avec un court-métrage sur l’histoire de l’île en « 9d » : après la 3d, rien de mieux que d’être réellement arrosés en passant virtuellement sous une cascade ! S’ensuit une longue marche dans le centre historique pavé de Rhodes, qui nous permet notamment de découvrir les jardins d’un ancien hôpital réhabilité.

Aurélien super star avec ses lunettes 9D

Malgré une balade quelque peu ensoleillée sur le bord de mer, certains ont encore assez d’énergie pour participer à une reconstitution historique des plus épiques, en pratiquant le tout premier sport olympique de l’Histoire. Plus vulgairement, Vladimir finit par gagner haut la main une course de 400 mètres après un virage légèrement plus serré que ses compagnons.

L’après-midi est laissée libre aux participants, qui en oublient même de profiter de la piscine de l’hôtel avant la cérémonie d’ouverture.  La préparation de la cérémonie d’ouverture a ensuite consisté (en petite partie) à se changer pour porter les tee-shirts de la compétition, et (en grande partie) à réfléchir pour porter fièrement le drapeau français dans le bon sens pour les photos. Malheureusement, bien que cette réflexion n’ait pas été vaine, l’équipe a pu briller de son patriotisme légendaire en ne se reconnaissant pas lors de l’appel de la « French Republic team ».

Stefan au micro

Jeudi 21 juin

L’équipe se dirige dès 8h vers la salle de l’épreuve. Celle-ci dure de 9h à 13h30.

Pendant que les participants travaillent les encadrants peuvent enfin aller voir la mer et la jolie cité médiévale de Rhodes

          

Le sujet s’avère assez déroutant : un problème 4 en géométrie et un problème d’algèbre sans inégalité, ce qui contredit les statistiques des dernières années, et déçoit légèrement quelques membres de l’équipe. Finalement les ressentis à la sortie de l’épreuve sont assez positifs : à part a priori un ou deux détails, tous les membres de l’équipe pensent avoir réussi les deux premiers exercices, et certains ont également traité des choses dans les problèmes 3 et 4.

L’équipe au complet après l’épreuve
Au fait, voici les problèmes

L’après-midi pour les participants consiste à visiter le petit musée d’art contemporain de la région et l’aquarium de Rhodes et pour les leaders, attendre les copies…. qui finalement n’arrivent qu’après le dîner ! On laisse les élèves à leur partie de billard pour aller voir qui a fait quoi et quels points demander… Aaahhh, une inégalité triangulaire et une divisibilité utilisées n’importe comment ! Heureusement il y a aussi beaucoup de bonnes choses, y compris des points à aller grapiller dans les brouillons. A noter de très jolies solutions pour le problème 2 (combinatoire) et le problème 4 (géométrie).

Vendredi 22 juin

Pendant que les élèves visitent Lindos, on passe la matinée à faire la coordination des notes. Pour chaque problème un comité de jury nous demande des explications, des traductions et on compare les notes proposées avec celles que nous espérions. Dans certains cas l’entente est immédiate, dans d’autres il faut un peu argumenter. Globalement nous sommes vraiment satisfaits, la plupart des points espérés ont été obtenus et nous sommes très fiers de l’équipe !

On obtient les scores suivants : 21 pour Stefan, 20 pour Elias, 34 pour Justin, 15 pour Aurélien, 30 pour Vladimir, 18 pour Roméo. Bravo !

Après cela vient la répartition des médailles, encore une fois nous sommes très satisfaits : 4 médailles d’argent et 2 médailles de bronze.

Le temps de manger et nous pouvons rentre à l’hôtel annoncer leurs résultats aux élèves. L’après-midi est tranquille, entre piscine, jeux de cartes et petite excursion à la mer.

 

Samedi 23 juin

Ce matin on peut dormir un peu plus longtemps puisque le départ est prévu à 9h30 et non avant 8h comme les autres jours. On part en bus pour la Vallée des Papillons. Quand le bus nous dépose on suit le mouvement parti pour rejoindre le site à pied mais il n’y a pas de guide avec nous et on apprend que c’est en fait à 10km ! Demi-tour pour rejoindre le reste des participants et des organisateurs.

Avant d’aller voir les papillons on a droit à une petite vidéo sur leur cycle de vie et un tour au musée d’histoire naturelle qui présente quelques minéraux, insectes et vitrines d’animaux empaillés. Au fait, l’espèce de papillon majoritairement présente ici, Panaxia Quadripunctaria, est une espèce nocturne ! Pour préserver leur sommeil il faut donc éviter de crier, taper dans ses mains et leur jeter des objets… Sur le trajet on peut aussi apercevoir des araignées, des crabes et des libellules. Malheureusement on n’a pas le temps de finir complètement le tour et on doit attendre dans le bus le retour des autres équipes.

Jeu : compter le nombre de papillons visibles sur cette photo

Après déjeuner, une partie de l’équipe décide de retourner à la plage. On essaie une autre zone qu’hier, la plage est recouverte de transats privés, le sable est un peu moins caillouteux, l’eau beaucoup plus claire, un peu moins chaude et il n’y a pas de vagues de ce côté. On passe un très bon moment, toujours en discutant de maths bien sûr !

Retour à l’hôtel pour se changer rapidement avant la cérémonie de clôture. Surprise, la cérémonie a lieu en plein air dans une magnifique station de thermes. Après quelques photos devant le superbe panorama, l’attente est un peu longue puis vient la cérémonie de clôture. Je reçois de nombreuses félicitations pour les performances de l’équipe !

On profite encore du cadre idyllique avec le buffet de spécialités grecques.

Dimanche 24 juin

Les élèves ont veillé tard hier, ce matin c’est grasse matinée… Pendant ce temps les leaders ont le temps de flâner un peu dans la cité médiévale.

Déjeuner en à peine 15 minutes au bord de la piscine avant que le bus vienne nous chercher à 13h et c’est déjà l’heure du retour… il faut bien rentrer passer les épreuves du brevet pour certains !